Rechercher

Vous êtes ici : Accueil » Esthétique » Chirurgie des seins

Chirurgie des seins

Quelles sont les interventions esthétiques et plastiques du sein?

Il existe principalement trois désordres :

Les petits seins peuvent se corriger par la pose d’implants ou prothèses mammaires. Plusieurs types d'implants sont disponibles: remplis d'eau stérile ou de gel de silicone. Les risques qui étaient incriminés aux silicones sont actuellement dénués de tout fondement. Ils sont couramment utilisés, non seulement dans la constitution des prothèses mammaires, mais aussi dans de nombreux autres domaines médicaux. Une prothèse n'est en principe pas définitive. Elle devra être changée au moins une fois dans votre vie. Il arrive rarement que l'organisme de la patiente tende à isoler l'implant dans une capsule qui se rétrécit et qui arrondit le sein, devenu parfois sensible. Une petite libération chirurgicale sera alors proposée. Le port des prothèses ne contre-indique pas l'allaitement. Dans les rares cas où un seul des deux seins ne s'est pas développé lors de la puberté (agénésie mammaire unilatérale), le coût de la prothèse et le traitement seront en partie remboursés par la mutuelle. C'est le cas aussi de certaines malformations mammaires comme les "seins tubéreux". La mise en place de ces implants peut se faire de différentes manières, toujours sous anesthésie générale. Un à deux jours d'hospitalisation seront nécessaires. Le port d'un soutien-gorge adapté est recommandé le jour et la nuit durant les 4 semaines postopératoires. Durant la même période, il ne faudra pas faire d'efforts importants avec les bras et les épaules.

L'affaissement des seins - ou ptose mammaire -  peut être corrigé par la mammopexie. En cas de volume normal de la poitrine, cette intervention sera à charge de la patiente. Dans certains cas, une hospitalisation ambulatoire est envisageable, dans d'autres cas, il faudra prévoir une nuit d'hospitalisation, après l'anesthésie générale. Le port d'un soutien-gorge adapté est recommandé le jour et la nuit durant quelques semaines postopératoires. Durant la même période, il ne faudra pas faire d'efforts importants avec les bras et les épaules.

L'hypertrophie mammaire peut être source de gêne, de maux de dos ou d'épaules, voire de complexes psychologiques importants. Dans ce contexte, une prise en charge par la mutuelle est possible. Néanmoins, lorsqu'une attente esthétique se surajoute au problème physique, un supplément esthétique peut être demandé à la patiente. En effet, une grande minutie et un allongement du temps opératoire, sont indispensables à un tel objectif (harmonie des formes, optimalisation de la symétrie, éventuelle lipoaspiration complémentaire, soins des sutures, ...)La réduction mammaire est une intervention courante. Elle nécessite environ 3 jours d'hospitalisation puis le port d'un soutien-gorge nuit et jour durant un mois. Après ce type d'intervention, l'allaitement peut être difficile.

Les corrections de malformations mammaires rares, comme les seins tubéreux (en poires) ou les seins asymétriques, ont des suites semblables aux autres plasties mammaires (implants, pexie ou réduction).

La reconstruction mammaire est présentée dans la partie "réparatrice".

Un site Easy-Concept login